22/11/2017 : communiqué de presse de l'USH

Depuis maintenant plusieurs semaines, le Mouvement Hlm a fait savoir au Gouvernement son refus d'une baisse des APL de 1,5 milliard pour les locataires du parc social, baisse des APL qui serait compensée par les organismes Hlm par l'intermédiaire d'une « réduction de loyers de solidarité » portée dans l'article 52 du projet de loi de finances. Cette mesure est injuste et dangereuse. Son coût, estimé a minima à près de 2 milliards d'euros, ferait peser un risque mortifère au secteur du logement social.

-> pour accéder au document