Le Plan Départemental d'Action pour le Logement des Personnes Défavorisées (PDALPD) est issu de la loi du 31 mai 1990 relative à la mise en oeuvre du droit au logement, indique dans son article 1 que :

« Toute personne ou famille éprouvant des difficultés particulières, en raison notamment de l'inadaptation de ses ressources ou de ses conditions d'existence, a droit à une aide de la collectivité, dans les conditions fixées par la présente loi, pour accéder à un logement décent et indépendant ou s'y maintenir et pour y disposer de la fourniture d'eau, d'énergie et des services téléphoniques. »

Le PDALPD est placé sous la responsabilité conjointe de l'Etat et du Département, qui procèdent à son élaboration, en concertation avec les partenaires suivants :

- les communes ou leurs groupements,
- les associations dont l'un des objets est l'insertion ou le logement des personnes défavorisées,
- les associations de défense des personnes en situation d'exclusion par le logement,
- les caisses d'allocations familiales et les caisses de mutualité sociale agricole,
- les distributeurs d'eau et d'énergie,
- les fournisseurs de services téléphoniques,
- les bailleurs sociaux ou privés,
- les collecteurs de la participation des employeurs à l'effort de construction,

Le PDALPD est présidé par le Président du Conseil général et le Préfet. 

> > pour accéder au PDLAPD de la Manche (2006/2010) - Plan en cours d'actualisation
> pour accéder au PDIHL de l'Orne (2010/2014)

La procédure d'élaboration et de mise en oeuvre du PDALPD est décrite dans le décret du 29 novembre 2007. Depuis la loi du 31 mai 1990, le PDALPD a connu de nombreuses évolutions législatives :

- Loi du 13 juillet 1991 : prise en compte du PDALPD dans les Programmes Locaux de l'Habitat,  Loi du 29 juillet 1998 : durée minimale du plan de trois ans, il est établi à partir d'une étude quantitative et qualitative des besoins ;

- Loi du 13 août 2004 : le Fonds de Solidarité Logement est placé sous la responsabilité unique du Département, maintien du copilotage du PDALPD ;

- Loi du 13 juillet 2006 : une étude territorialisée des besoins, prise en considération du schéma d'organisation sociale et médico-sociale et  définition plus précise des actions ;

- Loi du 25 mars 2009 : rend obligatoire la création de la commission spécialisée de coordination des actions de prévention des expulsions locatives ;

- Loi du 9 juillet 2010 relative aux violences faites spécifiquement aux femmes, aux violences au sein des couples et aux incidences de ces dernières sur les enfants, à préciser que les besoins des personnes mentionnées dans ce texte sont pris en compte au sein du PDALPD ;

-  Loi du 12 juillet 2010 : la lutte contre la précarité énergétique parmi les objectifs définis dans le PDALPD.pour accéder au PDALPD du Calvados (2011/2015)